Jean-Luc CHEVÉ

 

Jean-Luc Chevé a été dénommé dans un article de presse comme "cinéaste défricheur".
Cela lui va bien, en effet ; il a exercé‚ durant sept années le maraîchage en culture biologique, avant que cette pratique ne soit en vogue. Ses activités audio-visuelles et son attrait pour l'ethnographie évoquent le défrichage, travail long et soutenu.

Dès sa deuxième réalisation, cette démarche fut récompensée en 1986 par le prix de la Mission du Patrimoine Ethnologique au cinquième Bilan du Film Ethnographique du musée de l'Homme. Tout en suivant une maîtrise universitaire à l'ULB de Bruxelles (écriture et analyse scénaristique,) il développe une série documentaire de six volets, ayant pour thème l'ouragan d'octobre 1987, dont "Mémoires d'un ouragan", diffusé‚ à cinq reprises sur France 5.

En 2005, Jean-Luc Chevé‚ revient à ses premiers amours, le film socio-ethnographique réalisé‚ sous forme de carnet de voyage ou de road-movie lors de la réalisation du long mètrage documentaire "La Settimana Santa sicilienne" et du diptyque "Architecture chez les marchands de toiles, tisserands et courtiers".

Il souhaite pouvoir concrétiser ses autres grands projets, des oeuvres à caractère original, hors sentiers battus :

- "Au Nicaragua, on m'appelle Chepito", une belle expérience humaine entre deux peuples, sous forme de carnet de voyage.
- "L'Arbre venue du ciel, une belle expérience médicale et nutritionnelle en Afrique sub-sahelienne, en lien étroit avec un arbre "nourricier"
- "Oscar Jupiter", (ex "Quai de l'oubli"), projet de fiction longue tiré de son scénario, finaliste du prix du scénario au FIPA de Biarritz 2003.

Voir les photos de Jean-Luc Chevé.
Accès à la galerie

http://www.jeanluccheve.fr

© MLAMP 2007

Mentions légales